François 6ème à La Palma

Samedi 9 octobre 2021

Francois Champion, skipper du Mini Porsche Taycan, 6eme proto sur la ligne d arrivee de la 1ere etape de la Mini Transat Eurochef 2021 – La Palma le 09/10/2021

François Champion 6ème à La Palma

Le navigateur Havrais François Champion, skipper du Proto N°950 Porsche Taycan s’adjuge la 6ème place de la première étape de la Mini Transat Eurochef. Il a franchi la ligne d’arrivée de La Palma aux Canaries ce samedi matin à 2 heures 47. Son temps de course depuis Les Sables d’Olonne est de 11 jours, 11 heures, 17 minutes et 30 secondes. L’écart au vainqueur de l’étape Tanguy Bouroullec est de 4 jours, 9 heures, 5 minutes. Il a parcouru sur l’orthodromie 1 336,6 milles à 4,9 noeuds de moyenne. Il a en réalité parcouru sur le fond 1 617,7 milles, à 5,9 noeuds de moyenne. 25 Protos étaient au départ engagés dans la course.

« Il y a eu clairement un passage déterminant au cap Finisterre où les quatre premiers ont chopé le nord-est et pas nous. Après… bon… On est descendu s’arrêter et je pense que c’était beaucoup plus sage que de continuer et de casser plus le bateau. J’ai pété une dérive. Je ne sais pas si j’ai tapé ou autre. Je l’avais remontée comme d’habitude et ça a fait « crac » d’un coup. Cela s’est produit dans le front lors de la deuxième nuit. Bien sûr, c’est la dérive bâbord qui a pété. Celle qui ne sert pas quoi ! (Rires) Je pensais qu’après le cap Finisterre, ce ne serait que du portant mais quand j’ai entendu qu’un deuxième front arrivait, là, je me suis dit qu’il fallait peut-être arrêter les conneries. C’est dur parce que, comme on se le disait avec Seb (Pebelier), on joue maintenant en deuxième division. Maintenant, il y a une course dans la course. La pilule a été un peu dure à avaler. J’avoue qu’à Baiona, il y a une matinée où je n’étais vraiment pas bien. Ça a été un peu dur mais c’est comme ça. A un moment, il y a le côté sportif mais il y a aussi le côté aventure. C’est aussi ce que je venais chercher. Je ne navigue pas tout le temps (il est professeur d’électrotechnique, ndlr) et là, c’était génial. J’ai monté le grand spi trois jours avant l’arrivée et je l’ai gardé jusqu’au bout ! Ça a été un truc de fou ! J’ai découvert le bateau. Le pilote pareil ! Je n’avais jamais vu ça ! C’était top et je pense que la deuxième étape va vraiment être cool ! »

Source : Mini Transat Eurochef

Photo ; Mini Transat Eurochef

Les commentaires sont clos.